Retour des beaux jours….au boulot !

En cet fin Avril, du nouveau :o) …Les fenêtres sont posées sur la façade, le tour de la cheminée est terminé et teint !

On a fait livrer 10 tonnes de tout-venant qu’il a fallu rentrer pour réaliser dans la maison un hérisson de pierre en vue de la pose de carreaux anciens dans la salle de séjour. Ce fut dur et long ! On continue les plantations (hortensias, pivoines, buis, gunnera…)..des photos bientôt, en tout cas, les arbustes plantés il y a 3 ans pour reformer une haie poussent bien.

Publicités

Tout est pourri !!!

Sur le devant de la maison on doit percer un mur en terre « rapiécé » de ciment pour mettre une fenêtre…Mauvaise surprise..la terre enlevée, l’ossature en bois apparait toute pourrie

; il faut consolider et mettre des étais pour que le toit ne s’écroule pas :o(

Il fait bien chaud pour travailler mais Claude arrive quand même à ré-ouvrir une ancienne porte et à placer une nouvelle fenêtre et quelques parpaings pour boucher provisoirement tous ces énormes trous. Ensuite,il faudra étayer avec des madriers en chêne et mettre de la terre entre les espaces..un gros boulot à venir. Problème : doit on laisser les colombages apparents ???

L’aventure continue

IMG_0158WP_20160802_001WP_20160728_001

On n’écrit plus beaucoup mais on agit ;o) De nouvelles fenêtres posées après percement des cloisons en terre, réalisation d’un WC après création d’une fosse septique….Notez que depuis la photo il y a des murs autour et une porte … Réfection d’un escalier, plantations diverses

SAMSUNG

SAMSUNG

Il fait froid…alors on casse les murs !

Pluie et vent n’arrêtent pas le bricoleur…qu’importe le froid, on a abattu une partie de la structure du mur extérieur de la grange qui était en train de s’écrouler. Il était rafistolé avec du grillage et du ciment. En attendant mieux et pour protéger la terre et les poutres restantes, on a placé une bâche en plastique pour boucher le gros trou.pom23pom24

Ben oui en Normandie, l’automne est là ! finies les baignades vivifiantes dans la Manche ; mais la chaleur est toujours dans les coeurs…et dans les verres ! J’en profite pour vous recommander « Heula », une entreprise (de rire) 100% normande. Mes chaussettes viennent de chez eux. OLYMPUS DIGITAL CAMERA Heula est !491P1

PS : On frise l’autarcie au niveau des desserts…Avalanche de tartes car pommes et raisins sont nombreux au jardin, enfin surtout les pommes car le lapin nous a seulement laissé deux petites grappes !

pom9 pom20

Pierre , terre, pommes et lapin !

Travaux dans la maison en pierre et premiers essais de terre. On a fini de décaper les murs entre la fenêtre et la cheminée, ça fait pas mal. le coin était un peu humide, il suffira de faire des joints à la chaux. Bonjour la poussière…ah le bon air de la campagne !!! SAMSUNG SAMSUNGQuant à la cheminée, il a fallu enlever les pierre de l’âtre afin que, lors de la réfection du sol qui est pour l’instant en terre battue, le foyer ne soit pas « en creux ». Un sol bien loin d’être plat ! Il faudra le mettre à niveau lors de la réalisation du hérisson de pierre….Dur labeur pour lever les pierres :o/

pom6pom4

Premiers essais de murs en terre; après moults mélanges un peu foireux on a réussi – d’abord à casser le mélangeur – SAMSUNGmais aussi à trouver les bonnes proportions terre/eau pour reboucher les trous du mur entre la maison et la grange. La terre provient de l’ancienne masse conservée suite à la réalisation de la porte entre la grange et la maisonpom2.

Heureusement que notre lapin fétiche était dans le jardin pour nous soutenir !(il est sur la photo…mais il vaut mieux prendre une loupe pour l’entrapercevoir :o) et que Nicolas est venu gauler les pommes du verger…De nombreuses battées d’excellents fruits qui donneront un cidre d’autant plus savoureux que ce sera le nôtre !!! on aura l’occasion d’en reparler…

SAMSUNGpom

Un toit pour l’hiver

Là, on n’y est pour rien ;o) …. la petite ferme a un nouveau toit, réalisé par un couvreur en l’espace deux semaines. Bien à l’abri avant les pluies d’automne, la maison va sécher et on pourra y travailler sans mettre des bâches partout ! Pendant l’été, peu de choses de faites à part les tontes d’herbe et la toiture de la boulangerie. La vigne pousse bien. A l’automne, nous avons prévu de planter des haies et de faire creuser la fosse septique. En ce qui concerne les haies bocagères, nous avons fait une commande groupée par l’intermédiaire de la Chambre d’Agriculture de la Manche. Très avantageux à tout point de vue…financier (1,30 euros le plant) et environnemental car on ne plante que les espèces adaptées au département et semblables à ce que l’on trouve dans les haies traditionnelles.Plantation de haie

On peut télécharger le bon de commande ICI , à envoyer avant le 15 septembre

 

048 047

La boulangerie, c’est pas du gâteau !

WP_20140710_007IMG_0010La toiture de la boulangerie était vraiment en mauvais état..tuiles manquantes ou pourries, liteaux absents.IMG_0007 Avec les moyens du bord, on en a « amélioré » une partie grâce au matériel de montagne, cordes et baudriers, gardé et laissé de côté depuis de (très) nombreuses années. WP_20140711_016Nos voisines étaient très intéressées et c’est dans un décor champêtre que, sous l’oeil d’un petit lièvre qui habite sous la réserve de bois – et qui a commencé à grignoter les vignes qu’on a plantées :o( – que la réparation a pu se faire en . Mardi prochain, le couvreur vient refaire le toit de la longère. Adieu tôles et vieilles ardoises ! Il fallait ici un professionnel pour réaliser le grand toit.WP_20140710_002  WP_20140711_018  WP_20140711_021

ça avance…

On est dans les gros travaux avec quelques risques…une poutre a failli nous tomber dessus :o(

Rien n’était accroché, tout était branlant. Dans la grange, les poutres du plafond placées trop bas ont été enlevées et gardées pour plus tard.Image9Image8

Les trois poutres maitresses ont été déplacées (avec notre vieux matériel d’escalade ) et positionnées plus haut. Elles ont été retaillées et remboitées à la bonne hauteur . Elles sont maintenues avec des morceaux de poutre verticaux et sécurisées avec des cordes et des mousquetons.  On ne ferait pas ça tous les jours !Image10 Image11

 

 

Ensuite, création des passages entre les différentes pièces :

Pas trop de difficultés entre la maison et la grange car le mur est en terre, il a fallu seulement remettre un montant de porte à droite, scier le montant du bas.IMG_0002IMG_0004

 Plus difficile entre les deux parties de la grange car la crèche (mangeoire) est en béton très très très solide…..On a dû acheter un percuteur pour en venir à bout ! quel boucan..entre le percuteur et le groupe électrogène, on ne savait plus où donner de l’oreille!!ndt40IMG_0006IMG_0008