aménagement intérieur

Lux fiat !

Réalisation de petites tranchées, passages de cables et de fils, pose de boitiers et de prises de courant …. on modernise à tout va en attendant de remplacer le groupe électrogène par de la « Vraie Electricité » ! SAMSUNG pom13 pom7 (3) pom16

Bref on a du courant :o)pom22

Publicités

Pierre , terre, pommes et lapin !

Travaux dans la maison en pierre et premiers essais de terre. On a fini de décaper les murs entre la fenêtre et la cheminée, ça fait pas mal. le coin était un peu humide, il suffira de faire des joints à la chaux. Bonjour la poussière…ah le bon air de la campagne !!! SAMSUNG SAMSUNGQuant à la cheminée, il a fallu enlever les pierre de l’âtre afin que, lors de la réfection du sol qui est pour l’instant en terre battue, le foyer ne soit pas « en creux ». Un sol bien loin d’être plat ! Il faudra le mettre à niveau lors de la réalisation du hérisson de pierre….Dur labeur pour lever les pierres :o/

pom6pom4

Premiers essais de murs en terre; après moults mélanges un peu foireux on a réussi – d’abord à casser le mélangeur – SAMSUNGmais aussi à trouver les bonnes proportions terre/eau pour reboucher les trous du mur entre la maison et la grange. La terre provient de l’ancienne masse conservée suite à la réalisation de la porte entre la grange et la maisonpom2.

Heureusement que notre lapin fétiche était dans le jardin pour nous soutenir !(il est sur la photo…mais il vaut mieux prendre une loupe pour l’entrapercevoir :o) et que Nicolas est venu gauler les pommes du verger…De nombreuses battées d’excellents fruits qui donneront un cidre d’autant plus savoureux que ce sera le nôtre !!! on aura l’occasion d’en reparler…

SAMSUNGpom

ça avance…

On est dans les gros travaux avec quelques risques…une poutre a failli nous tomber dessus :o(

Rien n’était accroché, tout était branlant. Dans la grange, les poutres du plafond placées trop bas ont été enlevées et gardées pour plus tard.Image9Image8

Les trois poutres maitresses ont été déplacées (avec notre vieux matériel d’escalade ) et positionnées plus haut. Elles ont été retaillées et remboitées à la bonne hauteur . Elles sont maintenues avec des morceaux de poutre verticaux et sécurisées avec des cordes et des mousquetons.  On ne ferait pas ça tous les jours !Image10 Image11

 

 

Ensuite, création des passages entre les différentes pièces :

Pas trop de difficultés entre la maison et la grange car le mur est en terre, il a fallu seulement remettre un montant de porte à droite, scier le montant du bas.IMG_0002IMG_0004

 Plus difficile entre les deux parties de la grange car la crèche (mangeoire) est en béton très très très solide…..On a dû acheter un percuteur pour en venir à bout ! quel boucan..entre le percuteur et le groupe électrogène, on ne savait plus où donner de l’oreille!!ndt40IMG_0006IMG_0008

Peinture & Ponçage

On ponce les poutres et le plafond de la petite maison en pierre. Mais avant, il faut arracher les dizaines de clous qui tapissent presque chaque centimètre carré de bois !!! ça ne devait pas coûter bien cher car il y en a partout et dans des endroits assez bizarres, il existe même des « nids de clous ».IMG_0027

C’est Claude qui s’y colle et pour ça il revêt sa panoplie de « Super Bricoleur »IMG_0032….. Pas marrant à faire, mais indispensable avant de traiter le bois et de le teindre. Et comme on n’a pas l’électricité, tout est fait dans une ambiance rock and roll au son du groupe électrogène !IMG_0031IMG_0033

Quant à moi, je peins . Nous avons acheté 10 piquets de chataîgnier d’1,80 pour créer à l’extérieur une haie de vigne. Elle délimitera le chemin qui va de la boulangerie au champ de voisin. IMG_0034

Nous avons eu cette idée en allant au festival des Jardins à Chaumont sur Loire. Parmi les créations, celle-ci nous a particulièrement tapé dans l’oeil..surtout la couleur des poteaux. 88755820_oLe rouge basque met bien en valeur le vert des feuilles, alors j’ai peint les poteaux en rouge pinard  basque ; on dirait des crayons géants !IMG_0028

IMG_0029

Il ne reste plus qu’à les planter et à trouver des pieds de vigne. Ici, c’est plutôt le pays de la pomme, mais on devrait quand même pouvoir s’en procurer ! Comme il restait de la peinture au fond du pot, j’ai passé une première couche sur la nouvelle porte d’entréeIMG_0038. Le temps se chargera de la patiner.

IMG_0039

On bouche un trou

Aujourd’hui, petite réparation de plancher au grenier. Située devant une fenêtre qui fuit. On  ne peut pas marcher à cet endroit de peur de passer à travers ! on utilise de belles planches en peuplier trouvées dans un coin de la grange.

.IMG_0026 IMG_0028

IMG_0043

On a ensuite percé une nouvelle ouverture dans une partie de la paroie en terre de la petite maison pour accéder directement à la grange ; il y aura peut-être une porte à cet endroit . La terre est très dure, très IMG_0050paillée, on la récupère toujours. C’est  un assemblage solide fait de lattes de châtaîgnier (lattis double ou andouillage…j’en parlerai plus tard). Le problème est alors de savoir ce qu’on  peut scier…IMG_0044 Quelles planches sont portantes IMG_0051ou concourent à l’équilibre vertical et horizontal de l’ensemble qui est un véritable jeu de construction. On choisit de  scier un premier  montant vertical qui ne soutient rien, quant à la grosse poutre horizontale du bas placée sur un petit muret, il faut voir car elle semble tenir l’assemblage des gros montants verticaux ..voilà ce que ça donne

côté maison IMG_0057 IMG_0058 IMG_0053        et côté grange.

Je ne suis pas sur les photos, mais ça ne veut pas dire que je ne bosse pas :o)